P a r c o u r s

Théo Imart commence le chant à l’âge de 9 ans en intégrant la Maîtrise des Bouches du Rhône sous la direction de Samuel Coquard, avec qui il réalise de nombreux concerts, productions lyriques et enregistrements.

Il aborde ses études à l’Ecole Normale de Musique de Paris en 2015, où il se perfectionne dans la classe de chant de Mireille Alcantara et obtient son diplôme avec distinction. Pendant ses études, il participe aux nombreuses masterclass de Jennifer Larmore et Mireille Larroche.

Il interprète en 2018, au Festival Opéra de Baugé, son premier rôle d'envergure dans un opéra, Idamante dans l’Opéra Idomeneo de Mozart.

Sélectionné en mai 2018, pour la 9ème édition du Jardin des Voix, il est choisi pour incarner le rôle de Ramiro dans La finta Giardiniera de Mozart, avec les Arts florissants sous la direction de William Christie et de Paul Agnew, pour la saison 2019-2020.

En 2020 et 2021, Angers Nantes Opéra invite Théo Imart pour plusieurs concerts en tant que soliste.

Puis, il chante pour la première fois le rôle du jeune berger dans l’opéra Tannhaüser de Wagner, donné pour l’ouverture de la saison 2020/2021, à l’Opéra de Rouen.

Il finit son année musicale avec le Spanish National Orchestra à l’Auditorio Nacional de Musica de Madrid, où il interprète la partie d’alto de la messe en Ut majeur de Beethoven dirigée par William Christie.

Le 25 avril 2021, il chante le Stabat Mater de Pergolèse et le motet Nulla in mundo de Vivaldi en concert live pour le Festival de printemps des Arts Florissants. Il reprendra ce même programme avec l'orchestre royal de Versailles au festival du parc floral de Vincennes le 26 août 2022.

La saison 2021/2022 verra Théo faire deux prises de rôles. Le premier en tant que Cherubino dans Le nozze di Figaro au festival musique en Ré dirigé par Pierre Dumoussaud et comme Amore, Anfinomo et Giunone dans il ritorno de Ulisse de Monteverdi au theater Basel.

 

Il participe été 2022 à la résidence de chant du festival d’Aix, où il aura l’occasion de faire trois concerts différents, mélodie, grands airs d’opéra et découverte d’un opéra de Pergolèse avec Christophe Rousset.

Théo 29 noir et blanc.jpg